La terre de votre jardin

 Pourquoi est-il important de la connaître ?

Connaître la terre de votre jardin est primodial. Toute parcelle de terrain peut être transformé en jardin. Cependant, une des clefs de la réussite pour avoir le jardin de vos rêves est de savoir dans quelle terre est présente sur votre terrain afin de choisir les bons végétaux.

En effet, de la terre ne suffit pas pour avoir de beaux végétaux. Les plantes ne sont pas gratuites et les planter prend du temps. Donc, planter des végétaux dans la mauvaise terre, signifiera que vos plantations souffriront. Vos végétaux ne se développeront pas correctement, voir ils mourront.

Reconnaître sa terre est donc essentiel pour économiser du temps et de l’argent ! Pour nous il est essentiel de savoir dans quel milieu vous allez planter afin de vous faire les bonnes propositions.

Vous pouvez faire faire une analyse de sol par un laboratoire (vous pouvez trouver des kits d’analyses qui seront envoyés à des laboratoires dans les magasins spécialisés), mais avec un peu d’observation on peut déjà avoir une bonne idée de sa nature.

De quoi avez-vous besoin ?

De vos yeux,

De vos mains

D’un peu de vinaigre !

  • Regardez votre terrain et reconnaissez l’aspect du sol sa couleur et sa pierrosité
  • Regardez votre terrain et reconnaissez la végétation existante, en particulier les végétaux spontanés. Pas besoin d’être botaniste, la plus part d’entre elles vous les connaissez certainement, sinon allez à l’onglet reconnaître la flore adventice. Vous y trouverez des photos qui vous aideront dans votre recherche
  • Prenez votre terre humide en main et essayez de former un boudin ou une boule
  • Versez quelques gouttes de vinaigre sur un peu de terre et observez la réaction
Loading...

Serpolet – Coquelicot – Sol caillouteux – Chardon

Terre calcaire

  • Couleur du sol : blanc à blanchâtre, d’aspect crayeux
  • Sol caillouteux, les cailloux remontent en permanence à la surface du terrain
  • Végétaux spontanés : Le coquelicot, le trèfle blanc, le chardon, le serpolet, la lavande
  • La terre calcaire ne retient pas l’eau et par conséquent il est impossible de faire une boule avec de la terre humide
  • On observe une effervescence (proportionnelle au taux de calcaire) lorsque l’on verse du vinaigre.
  • Bilan: Terre perméable, sèche, facile à travailler, collante après une période de pluie

Terre argileuse

  • Couleur du sol : ocre à brun
  • Sol compact et lourd. Il adhère aux chaussures et aux outils par temps humide et se fissure en cas de sécheresse
  • Végétaux spontanés: boutons d’or, pissenlits, liseron, prêles, pâquerettes
  • La terre argileuse retient l’eau et vous pouvez faire une boule de terre avec de la terre humide
  • Il y a peu ou pas d’effervescence lorsque l’on verse du vinaigre
  • Bilan: Terre lourde et compacte, difficile à travailler, fraiche (les végétaux souffrent moins de la sécheresse en été), risques en cas de gel dû à la teneur en eau du sol et réchauffement plus long du sol après l’hiver
Loading...
Loading...

Terre humifère

  • Couleur du sol : foncé à noir
  • Sol léger, d’aspect spongieux où l’on trouve de nombreux débris de végétaux plus ou moins décomposés
  • Végétaux spontanés : fougères, bruyères, genêts, ortie
  • Vous pouvez faire une boule avec de la terre humide, mais elle ne tient pas
  • Aucun effervescence lorsque l’on verse du vinaigre
  • Bilan : terre facile d’entretien, retient bien l’eau, se réchauffe vite après l’hiver. Son acidité doit être prise en compte lors du choix des végétaux. En effet, de nombreuses plantes ne supportent pas la terre acide. Il est conseillé de faire un test de pH afin de connaître le taux d’acidité du sol (des kit de tests, simples d’utilisation, sont disponibles dans les jardineries)

Terre sableuse

  • Couleur du sol : claire, de gris à jaunâtre selon les régions
  • Sol qui manque de cohésion, qui ne retient pas l’eau et sèche donc rapidement
  • Végétaux spontanés : genêts, chiendent, mouron
  • Il est difficile de former une boule, même avec un sol humide
  • Aucune effervescence lorsque l’on verse du vinaigre
  • Bilan : Terre très facile d’entretien, plutôt acide, perméable à l’air et à l’eau, se réchauffant rapidement mais qui a une tendance à sécher rapidement. Il faudra alors choisir des végétaux adéquats, à défaut d’arroser régulièrement.
Loading...

Connaître le pH de la terre de votre jardin

Au delà de la texture de votre sol, il est aussi important de connaître son potentiel Hydrogène ou pH avant de commencer l’achat de vos plantes.

Le sol de votre jardin peut être plutôt acide, neutre ou alcalin dit basique. Le pH de la terre de jardin se situe entre 4,5 (terre très acide) et 9 (terre très calcaire).

  • Le pH d’un sol acide se situera entre 4,5 et 5,5, c’est souvent le cas des sols sableux ou humifères. Les hortensias sont un bon indicateur, ils seront naturellement de couleur bleue.
  • Le pH d’un sol neutre se situera à 7
  • Le pH d’un sol alcalin se situera entre 7 et 9. Les sols calcaires sont généralement alcalins.

Tester le pH de votre terre de manière naturelle

Une analyse très précise, faite en laboratoire, de votre terre n’est souvent pas nécessaire pour aménager son jardin.

Il existe des kits de test en jardinerie, ou vous pouvez faire des tests avec des produits que vous trouverez certainement dans vos placards, comme le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude, ou de l’eau distillée et une feuille de chou rouge.

Pour analyser votre terre, vous devez la prélever de 20 à 30 cm de profondeur.

La méthode du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude

Prélevez un peu de terre,

  • versez-y dessus du vinaigre, si cela fait des bulles, votre sol est alcalin.
  • À l’inverse, mélangez un peu de terre avec de l’eau, saupoudrez la avec du bicarbonate. Cette fois-ci si des petites bulles apparaissent, votre terre est acide !

La méthode du Chou rouge

  • Faites chauffer de l’eau distillée, plongez une feuille de chou rouge émincée dans l’eau
  • Une fois que l’eau aura pris la teinte du chou rouge. Retirez les morceau de chou et conservez l’eau teintée
  • Versez-y une poignée de la terre à analyser
  • Laissez le mélange reposer environ 30 minutes :
    • Si l’eau vire au rose, votre sol est acide.
    • Si elle garde la couleur du chou rouge, votre sol est neutre.
    • Si elle vire au bleu-vert, votre sol est alcalin.

Un paysagiste traditionnel va sur place et afin de vous faire des propositions, il fait le tour de votre terrasse ou de votre terrain/jardin.
Il met les mains dans la terre, regarde les plantes adventices présentes.

Comme nous travaillons à distance, vous allez être nos mains, nos yeux afin que nous puissions vous faire des propositions qui auront une chance de pousser dans votre jardin.

Vous avez encore besoin d’aide ? N’hésitez pas à nous contacter

By | 2018-03-22T14:48:52+00:00 9 février 2018|Conseils, Jardin & jardinage|