Les végétaux spontanés
Bons indicateurs souvent mal-aimés

Les végétaux spontanés sont des plantes qui poussent naturellement. Certaines sont considérées comme des adventices, ou mauvaises herbes comme les pissenlits ou le liseron, d’autres font partie du paysage comme le serpolet ou les fougères. Que vous les appeliez végétaux spontanés, adventices ou mauvaises herbes, ils sont souvent mal-aimés dans les jardins car on ne les a pas invités. Cependant, ils peuvent être précieux pour reconnaître la terre de votre jardin. Ils sont de bons indicateurs et peuvent vous éviter de faire des erreurs lors de l’achat des végétaux que vous voulez planter dans vos massifs.

Reconnaître les végétaux spontanés

Le coquelicot (Papaver rhoeas)

Avec sa tige frêle et poilue, ses fleurs aux pétales rouges vifs et aux étamines noires, le coquelicot est facilement reconnaissable. Il attire, grâce à sa couleur, les pollinisateurs.
On le retrouve dans les prairies, sur le bord des routes et des chemins, dans toute terre remuée puis abandonnée.
Il préfère les sols sableux ou caillouteux et secs, en plein soleil.

Loading...

Le trèfle blanc (Trifolium repens)

comme son nom botanique l’indique, c’est une plante rampante, c’est-à-dire que les stolons « courent » à la surface du sol. Plante vivace, très rustique, au feuillage persistant. Elle est reconnaissable à ses fleurs blanches, parfois rosés, en forme de pompon et ses feuilles sur un long pétiole (10 à 30 cm) fini par 3 feuilles. Il fleuri de mai à septembre.
C’est une plante qui fait partie des adventices, très envahissante, elle est très résistante aux maladies et aux insectes.

Il préfère les sols argileux ou calcaire, bien drainés .

Loading...

Le chardon ou crise des champs (Cirsium arvense)

Plante vivace, rustique, au feuillage caduc et piquant. Elle fleurit de juin à octobre et a des fleurs de couleur mauve. Le chardon fait partie des adventices à cause de sa propension à coloniser l’espace grâce à ses rhizomes traçants et de nombreux semis spontanés. Ses fleurs riches en nectars attirent les pollinisateurs.

Il préfère les sols argileux, sableux et/ou caillouteux, humides ou drainés

Loading...

Le serpolet (Thymus serpyllum)

​plante aromatique basse et tapissante appartenant à la famille des thyms. Très mellifère, elle fleurit de juin à octobre et donne des petites fleurs mauve-rosés. Son feuillage est constitué de petites feuilles vertes au reflet pourpre. Plante couvre sol qui aime les expositions ensoleillées.

Il préfère les sols calcaire, sableux ou caillouteux, drainés ou secs

Loading...

Le bouton d’or ou renoncule rampante (Ranunculus repens)

Cette petite fleur simple appelé bouton d’or pour sa couleur jaune d’or. Fleuri de mai à août. Il aime les sols argileux et humides. D’une hauteur de 20 à 30 cm c’est une plante caduc et rustique. Fait partie des adventices à stolon produisant une nouvelle plante tout les 20 cm, ce qui en fait une plante envahissante. Comme les autre plante de la famille des renoncules, elle est toxique fraîche. Elle perd sa toxicité après la fenaison et le séchage.

Loading...

Le Pissenlit (Tarasacum officinale)

Plante vivace au feuillage persistant, rustique, à grandes feuilles dentelées et grosses fleurs jaunes. Elle peut atteindre 50 cm de hauteur. La floraison se fait de mars à novembre. Le pissenlit fait partie des adventices mais toutes les parties de la plante sont comestibles.

Il préfère les sols argileux, sableux, humifère, humide et une exposition ensoleillée ou de mi-ombre.

Loading...

Le Liseron (convolvulus)

plante grimpante qui a la capacité de s’étaler au sol,  vivace, au feuillage moyennement persistant. Il fleurit de mars à juillet donnant des fleurs blanches. Le liseron fait partie des adventices et est une plante particulièrement envahissante dont il est très difficile de se débarrasser à cause de ses racines traçantes et frêles qui peuvent descendre jusqu’à 2m dans le sol. Si il en reste un petit bout en terre la plante repousse. Ne la mettre sur le composte qu’une fois bien morte, sans quoi elle risque de reprendre dans le composte.

Il préfère les sols calcaire, sableux, caillouteux ou humifère, drainés à secs et une exposition ensoleillée

Loading...

Les prêles des champs (Equisetum arvense)

Plante vivace rustique de 20 à 60 cm de haut. La plante possèdes des tiges fertiles apparaissant au printemps, brun rougeâtre et des tiges stériles assez grêles, plus tardive et vert pâle. C’est une plante qui comme les fougères et les mousses ne produits pas de fleurs pour se reproduire mais des spores. Les prêles sont un indicateur pour un sol à bonne rétention en eau.
Malgré sont inscription sur la Liste rouge européenne de UE pour la conservation de la nature, elle fait partie des plantes adventices.

Elles préfèrent les sols sableux, caillouteux ou humifère, drainés à humides et une exposition ensoleillée

Loading...

La pâquerette (Bellis perennis)

la pâquerette est une plante vivace, très rustique qui se multiplie rapidement, ce qui la rend pour certain une plante indésirable, pour d’autres c’est un bonheur d’avoir une pelouse fleurie.
Elle fleurit de février à novembre. Le jour, elle suit le mouvement du soleil et se ferme la nuit.

Elle pousse sur presque tous les sols : argileux, calcaire, sableux, caillouteux et humifère, préfère cependant les sols drainés à humides

Loading...

La Fougère (Athyrium)

Il existe de nombreuses sortes de fougères. Mais d’une manière générale, c’est une plante vivace primitive, de 40 à 200 cm voir 250 cm. Les ‘feuilles’ appelées frondes sont souvent triangulaires. Les fougères ne produisent pas de fleurs pour se reproduire, mais des spores que l’on trouve de juillet à octobre sur l’envers des frondes. ​

Elle préfère les sols argileux, caillouteux ou humifère, avec un pH neutre ou acide et drainé. Elle préfère une exposition de mi-ombre à ombre.

Loading...

Le genêt (Cytisum)

Il existe plusieurs espèces de genêts, mais d’une manière générale, c’est un arbuste à fleurs, vivace, caduc et rustique, pouvant atteindre 2m. Peu exigeant en eau. Les fleurs sont jaunes, mais peuvent également être rouges, roses ou blanches. Cet arbuste est résistant aux maladies et aux parasites, ce qui en fait, selon le sol, un élément intéressant.

Il préfère les sols argileux, sableux, caillouteux, terre de bruyère ou humifère, au pH neutre ou acide, drainé ou sec.

Loading...

Si après avoir lu cet article, vous avez besoin d’aide pour l’aménagement de votre jardin, de conseils sur les plantes à choisir, J com Jardin est à votre disposition pour vous assister dans votre projet d’aménagement d’espace extérieur

Contactez-moi
By | 2018-03-22T15:50:06+00:00 3 avril 2017|Conseils, Jardin & jardinage|